Je ne parle pas de mes peurs,

Je ne parle pas de mes craintes,

Je ne parle pas de mes angoisses,

Je ne parle pas de mes interrogations,

Je ne parle pas de mes doutes,

Je ne parle pas de mes attentes,

Je ne parle pas de mes espoirs,

Je ne parle pas de mes rêves,

Je ne parle pas de mes souhaits,

Je ne parle pas de mes insomnies,

Je ne parle pas de mon fils,

Je ne parle pas de mon mari,

Je ne parle pas des manques,

Je ne parle pas des absents,

Je ne parle pas des défunts,

Je ne parle pas de ma vie tout simplement.

Pourquoi ?

Un jour, certaines personnes m'ont dit :

"c'est trop douloureux,

trop dur à porter,

trop dur à entendre,

il faut que je me protège."

J'ai entendu et j'ai respecté.

J'avais baissé ma garde.

Je m'étais ouverte à elles.

Je m'étais confiée.

Et, j'entends : "il faut que je me protège".

J'ai entendu et j'ai respecté leur demande.

Aujourd'hui, elles se demandent pourquoi ?

Pourquoi ? Pourquoi, je ne parle pas ?

Pourquoi plus d'échange ?

Je les vois toujours et je ne parle toujours pas de moi.

Je ne leurs en veut pas. A chacun son propre fardeau.

Merci pour votre franchise.

Voilà, pourquoi, je ne parle pas de ma vie.

Gantdevelours